Valls sur Macron : "moi, j'ai un principe, c'est la loyauté", on ne "déserte" pas

  • A
  • A
Valls sur Macron : "moi, j'ai un principe, c'est la loyauté", on ne "déserte" pas
@ Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre répondait à une question sur la démission de son ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, mercredi à Evry. 

Manuel Valls a fait valoir mercredi qu'il avait, lui, comme "principe" la "loyauté", en répondant à une question sur la démission de son ministre de l'Economie Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans son fief d'Evry, dans l'Essonne.

"On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle". "Moi, j'ai un principe, c'est la loyauté (...) Dans ces moments-là, on ne peut pas partir, on ne peut pas déserter", a lâché le Premier ministre pour sa première réaction après la démission d'Emmanuel Macron. "On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle" a-t-il aussi lancé. Avant d'ajouter, dans une autre flèche envoyée à Emmanuel Macron : "il n'y a pas de place pour les aventures individuelles, il n'y a de place que pour un combat collectif".

"Je sais d'où je viens". "J'ai reçu une mission et je dois la mener jusqu'au bout. Être loyal, ce n'est pas être entravé, c'est pouvoir agir, c'est pouvoir parler, c'est pouvoir dire ce qu'on pense. Je le fais quand il s'agit de parler de la nation, des valeurs de la République, de la laïcité", a encore insisté le chef du gouvernement. "La déloyauté, elle fait mal au collectif et la loyauté rend plus fort", a-t-il ajouté avant d'asséner: "moi, je sais d'où je viens, je suis socialiste". Une nouvelle allusion à Emmanuel Macron qui avait récemment fait valoir qu'il n'était "pas socialiste".