Valls : "le 'ni-ni' n'est pas une position responsable"

  • A
  • A
Valls : "le 'ni-ni' n'est pas une position responsable"
@ Europe1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le Premier ministre est revenu sur la victoire serrée de Frédéric Barbier, candidat socialiste dans le Doubs.

"Frédéric Barbier a été un bon candidat. Un élu local. Il a gagné. Mais il a eu raison de dire qu'il ne fallait pas pavoiser. Je reste très lucide sur la crise de confiance". Manuel Valls a répondu aux questions de Jean-Pierre Elkabbach, lundi matin sur Europe 1.

Le Premier ministre est revenu sur la victoire de Frédéric Barbier, candidat socialiste dans le Doubs, qui a remporté de justesse la législative partielle face à la candidate frontiste Sophie Montel.

>> LIRE AUSSI - Doubs : PS, FN ou front républicain, qui a vraiment gagné ?

"La digue n'est pas solide". "Le Front national est aux portes du pouvoir. Il représente un véritable danger. Surtout lorsqu'en face la digue n'est pas suffisamment solide", a prévenu le chef du gouvernement. "La meilleure réponse que je peux apporter c'est de trouver des solutions concrètes aux problèmes de la France".



Au sujet de la "digue anti-FN", Manuel Valls critique l'UMP, qui n'a pas appelé à l’unisson à voter PS. "Il faut prendre ses responsabilités", assène le Premier ministre, qui n'appellera "jamais" au "ni-ni". "Le 'ni-ni' n'est pas une position responsable. Quand il s'agit des valeurs de la République, on ne transige pas".

>> LIRE AUSSI - Retrouvez toutes les déclarations de Manuel Valls sur Europe 1