Valls : "Sarkozy incarne une aristocratie de l’argent"

  • A
  • A
Valls : "Sarkozy incarne une aristocratie de l’argent"
Partagez sur :

Le socialiste considère que le président de la République s’éloigne des valeurs sur lesquelles il a été élu.

"Le président de la République saborde lui-même les valeurs sur lesquelles il a été élu", a déclaré Manuel Valls, mardi soir sur Europe 1. Le député socialiste considère que le "rapport au peuple" et au mérite de Nicolas Sarkozy ont changé. "Il incarne de plus en plus une aristocratie de l’argent qui mêle le showbiz, les réseaux, la politique et l’économie", a ajouté le maire d’Evry.

Concernant le débat sur l’identité nationale, Manuel Valls considère que "c’est l’occasion pour la gauche de montrer sa conception ouverte de la nation, contrairement à la conception étriquée de la droite et de Nicolas Sarlozy". Le député socialiste voit en même temps dans cette annonce des calculs électoraux et une diversion au moment où la majorité et le gouvernement rencontrent des difficultés. "Pour moi l’identité c’est le métissage, l’ouverture au monde et en même temps l’adhésion à des valeurs communes", a poursuivi le maire d’Evry.

Toujours candidat aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2012, Manuel Valls explique "vouloir dépasser le parti socialiste". Il a regretté voir une nouvelle fois la gauche "tomber dans ses travers" : "égoïsme" et chacun dans sa petite boutique". C’est le meilleur moyen de faire gagner Nicolas Sarlozy en 2012, pour celui qui n’exclut pas un éventuel rassemblement avec les centristes aux régionales de mars prochain.

Manuel Valls estime que c’est le moment "d’incarner une gauche réconciliée avec la république, la nation, la modernité ; une gauche inventive […] et qui surtout, contrairement au président de la République, incarne un nouveau rapport à la vérité sur la situation du pays et vers la voix qu’il faut tracer".