Manuel Valls : "Il faudra supprimer la Cour de justice de la République"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité d'Europe 1 mercredi, Manuel Valls a vivement critiqué la dispension de peine pour Christine Lagarde dans l'affaire Tapie, alors même que la patronne du FMI a été reconnue coupable de négligence.

INTERVIEW

Invité mercredi de la matinale d’Europe 1, Manuel Valls a très vivement critiqué la décision de la Cour de justice de la République, qui a décidé de dispenser de peine Christine Lagarde, pourtant reconnue coupable de négligence dans l’affaire de l’arbitrage Tapie-Crédit lyonnais. Pour l'ancien Premier ministre de François Hollande, cette décision nourrit "le sentiment d’une justice à deux vitesses". En conséquence, le candidat à la primaire de la gauche pour l'élection présidentielle propose de supprimer la Cour de justice de la République, juridiction réservée aux membres du gouvernement.

"Les conditions d'une rupture civique". "Quel est le sentiment le plus terrible qui peut toucher nos compatriotes ? L’injustice", a estimé l'ancien chef du gouvernement. "C’est ce sentiment là qui crée les conditions d’une rupture civique entre les citoyens et ceux qui dirigent". "Il faudra, dans une réforme constitutionnelle, supprimer cette Cour de justice [de la République,ndlr]", a-t-il insisté. La directrice du FMI et ancienne ministre de l'Économie Christine Lagarde a été reconnue coupable de "négligence" dans sa gestion de l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais en 2008, mais a été dispensée de peine lundi par la Cour de justice de la République au regard notamment de sa "réputation internationale".