Valls et Orsoni ferraillent par voie de presse

  • A
  • A
Valls et Orsoni ferraillent par voie de presse
"Orsoni sait des choses, qu’il parle !", a lancé Manuel Valls à l’adresse de l’ex-dirigeant nationaliste corse.@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur et l'ex-nationaliste corse se sont affrontés par voie de presse.

Manuel Valls et Alain Orsoni ont fermement dialogué vendredi par médias interposés. L’ancien dirigeant nationaliste corse affirme dans Le Parisien avoir peur pour sa vie. Ce proche de Jacques Nacer, assassiné mercredi, il songe désormais à quitter la France.

"Moi, quand je ne sais pas, je n'invente pas !"

Réaction de Manuel Valls : "Orsoni sait des choses, alors qu'il parle. (...) Il peut tout simplement s'adresser à la justice française", a lancé le ministre de l’Intérieur sur RTL. "S'il demande une protection, il aura cette protection".

Quelques minutes plus tard, Alain Orsoni a répondu au ministre. "Moi, quand je ne sais pas, je n'invente pas ! Je ne sais pas aujourd'hui qui arme les assassins et je ne sais pas qui sont les assassins", a déclaré le président de l'ACA. "Je me décris comme un homme de plus en plus en danger compte tenu de la campagne de presse infamante", a lancé Alain Orsoni, affirmant qu'il n'avait "aucune affaire en Corse" et qu'il menait "une vie normale".