Valls "entend la colère" des policiers

  • A
  • A
Valls "entend la colère" des policiers
@ AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a réagi à la colère des policiers ce mercredi.

Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé "entendre la colère et le malaise" des policiers qui manifestent mercredi, en promettant de "corriger" des "dysfonctionnements" dans la justice.

Un message pris au sérieux. "J'entends donc la colère des policiers, des gendarmes, j'entends leur malaise", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une allocution à Matignon avec son ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et sa ministre de la Justice Christiane Taubira. "Le message des manifestants est pris au sérieux" et est "entendu", a-t-il également dit, tout en refusant toute "rupture" entre la police et la justice.