Valls : des regrets, mais pas d’excuses

  • A
  • A
Valls : des regrets, mais pas d’excuses
@ Christophe Morin/MaxPPP
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur est revenu sur sa phrase choc : "le retour du terrorisme, c'est vous".

Au lendemain de sa déclaration choc à l’Assemblée sur le retour du terrorisme en France qui serait imputable à la droite, Manuel Valls a fait amende honorable mercredi, sans présenter d’excuses officielles.

"Dans le chaudron de l’assemblée nationale, on peut être emporté par le verbe. Et je le regrette, bien évidemment", a déclaré le ministre de l’Intérieur sur BFMTV. Mais pas d’excuses, donc. "Je reproche à la droite d’instrumentaliser en permanence les questions de sécurité pour diviser notre pays. Mais je dois m’appliquer ce reproche."

La droite n'est "évidemment pas" responsable du retour du terrorisme en France, a encore affirmé Manuel Valls.

>> A lire aussi : Pour Raffarin, "l’incident Valls est clos"