Valls à Sarkozy : "jamais je ne dirai que j'ai honte de mon pays"

  • A
  • A
Valls à Sarkozy : "jamais je ne dirai que j'ai honte de mon pays"
@ Reuters
Partagez sur :

TAC AU TAC - Depuis Berlin, le Premier ministre a répondu fermement à une attaque de l'ancien président.

L'INFO."J'ai un peu honte quand on demande au meilleur de la classe d'apprendre moins bien ses leçons pour que ceux qui sont derrière puissent avoir une meilleure note". La phrase est signée de Nicolas Sarkozy, interrogé dimanche soir sur la difficile relation franco-allemande. En déplacement lundi à Berlin, Manuel Valls a répondu avec fermeté au candidat à la présidence de l'UMP.

 >> A LIRE AUSSI - Sarkozy n'a "jamais prétendu être le sauveur"

"Je suis un patriote, j'aime mon pays". "Jamais, jamais, évidemment comme chef de gouvernement mais hier comme dirigeant de l'opposition je ne dirai à mes compatriotes que j'ai honte de mon pays", a lancé Manuel Valls lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel. "Je suis un patriote, j'aime mon pays, j'en connais parfois les faiblesses, je sais qu'il faut le réformer, mais j'en connais les atouts", a insisté le Premier ministre.

>> A LIRE AUSSI - Ce que Sarkozy a dit sur Hollande

Merkel reste ferme. Nicolas Sarkozy, qui regrettait également que la France réclame à l'Allemagne un engagement plus fort pour la croissance en Europe, sera peut-être rassuré par les propos d'Angela Merkel, qui a jugé "impressionnant" le programme de réformes du Premier ministre français... tout en fermant la porte  d'un geste allemand sur l'investissement en estimant qu'il existait "beaucoup de possibilités de créer de la croissance sans argent supplémentaire".