Valls à Marseille mardi après-midi

  • A
  • A
Valls à Marseille mardi après-midi
@ Reuters
Partagez sur :

Treize règlements de compte mortels ont été recensés dans la cité phocéenne depuis le début de l'année.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé qu'il se rendrait mardi après-midi à Marseille, où un nouveau règlement de comptes mortel a eu lieu lundi soir et où il annoncera des moyens supplémentaires pour la police. "Aujourd'hui même, cet après-midi, je vais me rendre de nouveau à Marseille, à l'Estaque", le quartier défavorisé où la victime a péri lundi soir criblée de balles, a déclaré Manuel Valls sur BFMTV et RMC. Lors de ce déplacement, le ministre annoncera notamment l'octroi de moyens supplémentaires à la police locale.

"Nous allons (...) donner des moyens supplémentaires à la police judiciaire. J'en ai parlé" au patron de la PJ marseillaise, "il a besoin de postes supplémentaires d'enquêteurs pour aller au coeur de ces trafics" de drogue qui gangrènent la ville, a précisé Manel Valls, sans vouloir préciser le nombre de postes concernés. Il a défendu les "résultats" obtenus sur le terrain dans la cité phocéenne, "paradoxalement". "Il y a eu 11 règlements de comptes à Marseille depuis le début de l'année. L'année dernière à la même époque, il y en avait eu 17", a-t-il souligné, rappelant que "la moitié de Marseille est en zone de sécurité prioritaire".

Selon le décompte de l'AFP, il s'agit du 13e règlement de comptes mortel recensé dans la ville et sa région depuis début 2013, après une année 2012 particulièrement sanglante (24 morts dans les Bouches-du-Rhône), un chiffre auquel il faut rajouter dix blessés dans neuf tentatives. Manuel Valls a taclé au passage les élus locaux, qui pour lui spéculent politiquement sur le thème de la violence. "Il y a une surenchère notamment de la part des élus" avant les primaires socialistes et les élections municipales prévues l'année prochaine, a-t-il jugé.