Vallini "pense qu’on peut réussir cette réforme" territoriale

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale "n’est pas certain que l’on doive réviser la Constitution."

"Les Français attendent cette réforme." Le secrétaire d'Etat à la réforme territoriale, André Vallini, était l’invité d’Europe 1 mardi matin pour évoquer, notamment, les difficultés de mise en œuvre de cette réforme tant souhaitée par le chef de l’Etat : "elle ne va pas se fracasser, je pense que l’on peut réussir cette réforme, même si les résistances sont nombreuses. Les Français attendent cette réforme. Il y a trop longtemps qu’on en parle, il faut maintenant agir !"

Interrogé sur la possibilité de rassembler un Congrès à Versailles pour tenter de réviser la Constitution, André Vallini précise qu’il "n’est pas certain que l’on doive réviser la Constitution. Tout dépend de savoir ce que l’on va faire et le président de la République va recevoir, à partir de demain (mercredi, Ndlr), tous les responsables des partis politiques, de droite comme de gauche, pour parler de cette réforme avec eux. C’est d’ailleurs le signe de l’importance qu’il accorde à cette réforme. C’est à l’issue de ces consultations que le président choisira la voie la meilleure pour que cette réforme puisse aboutir."

"C’est une réforme de structure." Interrogé sur la date des retombées attendues de ce texte, André Vallini rejette "la démagogie. Les économies d’échelle, la suppression des doublons, tout ça ne produira des effets qu’à moyen terme, entre trois et cinq ans. C’est une réforme de structure. Nous la faisons pour la France de demain."

Alors que les obstacles sont nombreux, André Vallini ne doute pas de l’adoption de cette réforme : "j’en ai l’intime conviction parce qu’il y a une volonté très forte du président de la République, du Premier ministre. Ils veulent accélérer cette réforme. Cela va être une réforme très importante du quinquennat, François Hollande en a conscience."

>> L'intégralité de l'entretien :



Vallini : "Ce sera une réforme importante du...par Europe1fr

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PRESSION - Réforme territoriale : l’ultimatum des élus d'opposition

SONDAGE - Une majorité de Français favorable à la suppression des conseils généraux

ANALYSE - Les perspectives du redécoupage territorial

"GRANDE"-BRETAGNE - Manifestation à Nantes pour le rattachement à la Bretagne

SONDAGE - 60% des Français prêts au "big-bang" territorial

RÉTICENCES - En revanche, les élus locaux du PS apprécient guère