Vallaud-Belkacem : "Les colonies de vacances sont extrêmement surveillées"

  • A
  • A
Vallaud-Belkacem : "Les colonies de vacances sont extrêmement surveillées"
Partagez sur :

INTERVIEW - La ministre de la Jeunesse et des Sports revient sur la tragique mort d'un enfant dans une colonie de l'Ariège.

L'INTERVIEW. Ce drame reste toujours inexpliqué. Un enfant de 8 ans est mort d'une infection digestive aiguë, au début du mois de juillet, dans une colonie de l'Ariège. Dans un premier temps, l'eau avait été mise en cause, mais Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, confirme que l'enquête est toujours en cours pour définir les causes du décès de cet enfant.

Najat Vallaud-Belkacem tient tout de même à rassurer les parents, affirmant que "les colonies restent des lieux extrêmement surveillés, beaucoup plus surveillés que les autres lieux de vacances". La ministre explique qu'elle "font l'objet d'agréments, de contrôles qui portent sur les normes d'hygiène et de sécurité, sur les taux d'encadrement, la qualité des encadrants", dont la moitié doit être titulaire de diplôme comme le Bafa, par exemple.

Elle tient à rappeler que tous les étés, le ministère de la Jeunesse et des sports conduit 10.000 contrôles dans les colonies et camps de vacances. Najat Vallaud-Belkacem estime qu'ils restent "des endroits très sécurisants, où les enfants apprennent à rencontrer les autres, à s'ouvrir à tous les horizons". "De formidables outils éducatifs", conclut-elle.

>> LIRE AUSSI - Parents, comment gérer vos ados pendant les vacances ?



Vallaud-Belkacem : "De grands conservateurs au...par Europe1fr