Valérie Pécresse aurait "sans doute" voté l'avant-projet de loi El Khomri

  • A
  • A
Partagez sur :

La présidente LR de la région Ile-de-France est globalement favorable à la réforme du droit du travail impulsée par l'exécutif.

Si Valérie Pécresse était encore députée, elle aurait "sans doute" voté le projet de loi El Khomri sur le droit du travail "dans sa version initiale". La nouvelle présidente LR de la région Ile-de-France s'est dite favorable à la primauté donnée dans ce texte aux accords d'entreprise, jeudi dans la Matinale d'Europe 1. "Nous souffrons d’un droit du travail qui est beaucoup trop rigide, beaucoup trop coercitif et nous devons redonner aux entreprises un peu de souplesse de fonctionnement dans le cadre d’accord d’entreprises." L'élue estime qu'il y a "beaucoup d'initiatives qui pourraient être impulsées" grâce aux accords d'entreprise. Cette orientation de la réforme du Code du travail est l'une des plus critiquées par ses opposants, selon qui elle risque d'imposer un rapport de forces largement défavorable aux salariés.

Une réforme approuvée par Les Républicains. Elle critique le report de la présentation de l'avant-projet de loi en conseil des ministres et la posture de dialogue dans laquelle se place le gouvernement. "J’ai le sentiment que le gouvernement est en train d’enclencher la marcher arrière et franchement, je le regrette... Alors que le diagnostic (sur le chômage et le Code du travail, ndlr) est posé depuis longtemps", déplore-t-elle.

Nicolas Sarkozy, le président des Républicains, a lui aussi fustigé les "tergiversations" de François Hollande sur le projet de loi Travail, dans un entretien paru le 2 mars dans Le Parisien. D'autres figures du parti, comme l'ancien Premier ministre François Fillon, se sont dit favorables à ce texte. "Je la voterai car il y a de bonnes mesures", a-t-il affirmé mercredi sur BFMTV.