Vague d’adhésions à l’UMP

  • A
  • A
Vague d’adhésions à l’UMP
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le parti dit avoir enregistré 15.000 adhérents en plus entre le 23 juillet et le 9 août.

Le secrétaire national de l'UMP aux fédérations et aux nouveaux adhérents, Damien Meslot, jubile. C’est "énorme", "exceptionnel pour un mois d’août traditionnellement calme", a-t-il expliqué à Europe1.fr. Lors de son dernier pointage, le 9 août dernier, il dit avoir compté 15.000 adhérents au parti majoritaire de plus par rapport au 23 juillet, soit une hausse d'environ 7%.

Le discours sécuritaire

Pour Damien Meslot, il n’y a aucun doute, ce n’est pas le passage sur les plages de la caravane des idées qui a tant de succès. C’est le discours sécuritaire qui suscite ces renouvellements et nouvelles adhésions. "Beaucoup de lettres et de mails font référence aux propos de Nicolas Sarkozy et du ministre de l’Intérieur", argumente-t-il.

Le député du territoire de Belfort encourage même l’opposition à poursuivre son offensive contre le chef de l’Etat. "Plus on le critique, plus on le salit, plus on aura de voix", s’amuse-t-il. Il se dit néanmoins choqué par certaines "attaques scandaleuses", comme la référence à Vichy et la Une de Marianne pour qui Nicolas Sarkozy est "le voyou de la république".

Longue érosion

Certains responsables de l’UMP estiment cependant qu’il y a un risque pour que cette ligne sécuritaire provoque le départ de certains adhérents. Aucune communication sur ces chiffres mais le parti doit y faire très attention. Car si l’UMP dénombre 210.465 adhérents au 9 août, il en affichait 253.645 au 31 décembre 2009 et 370.247 fin 2007.