Vaccin contre la grippe A : les premières convocations

  • A
  • A
Vaccin contre la grippe A : les premières convocations
Partagez sur :

L'entourage des nourrissons de moins de 6 mois, leur famille et les moins de 65 ans sont invités à se faire vacciner dès jeudi prochain.

Six millions de Français vont recevoir entre samedi et mardi, une convocation pour se faire vacciner contre la grippe A. Sont concernés, l'entourage des nourrissons âgés de moins de six mois, leur famille, les professionnels de la petite enfance, les professionnels de santé des maisons de retraite et les personnes de moins de 65 ans qui souffrent de maladies respiratoires.

Les quelque 1.000 centres de vaccination ouvriront leur porte le 12 novembre. Ils auront leur disposition 4 millions de doses fabriquées par le laboratoire GlaxoSmith Kline. Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé a rappelé que "peut-être une seule dose sera nécessaire", soulignant que "cette information a besoin d'être confirmée". Pour les enfants deux doses seront toutefois toujours nécessaires.

Le ministère de la santé attend aussi 1.4 millions de doses de Sanofi-Aventis sans adjuvant pour les femmes enceintes et les nourrissons de 6 à 24 mois. Pour cette population les convocations devraient être envoyées vers le 20 novembre. Pour l'instant, le mouvement de vaccination reste "timide" a affirmé Roselyne Bachelot : en deux semaines, seuls 40.000 des 800.000 personnels hospitaliers ont répondu à l’appel.

La ministre de la santé a indiqué vendredi qu'un schéma vaccinal "prudentiel" à deux injections contre la grippe H1N1 était maintenu à ce stade, à défaut d'un "véritable consensus scientifique" sur l'opportunité d'une vaccination par une seule dose. Une décision qui risque d'inciter la France à refuser de revendre des vaccins à des pays n'en disposant pas en nombre suffisant, et ayant formulé une telle demande à la France.