Université d'été du PS reportée : "décision sage" pour Manuel Valls

  • A
  • A
Université d'été du PS reportée : "décision sage" pour Manuel Valls
@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre Manuel Valls a qualifié lundi à Ajaccio le report de l'université d'été du PS de "décision sage".

Le Premier ministre Manuel Valls a qualifié lundi à Ajaccio le report de l'université d'été du PS de "décision sage", qui n'a selon lui "rien à voir avec le climat politique", lors d'une conférence de presse en marge de son déplacement en Corse.

"Des craintes de violences de groupes liés à l'ultragauche". "C'est une décision sage", a dit Manuel Valls, interrogé sur l'annulation de l'université d'été du PS, prévue à Nantes fin août et qui a dû être reportée face aux risques de violence. "J'en ai parlé avec Jean-Christophe Cambadélis et la maire de Nantes Johanna Rolland à la suite du référendum dont les résultats ont été particulièrement clairs. Il y a bien sûr malheureusement des craintes de violences de groupes liés à l'ultragauche ou à la mouvance anarchiste", a-t-il expliqué.

"Rien à avoir avec le climat politique". "On ne peut pas obliger à mobiliser des centaines de policiers ou de gendarmes pour un rendez-vous politique", a-t-il insisté. Selon lui, "c'est un vrai sujet, il y a aujourd'hui une violence de la part de minorités mais qui n'a rien à voir avec le climat politique", a-t-il assuré. "Je fais la différence entre ce que peuvent penser les Français et ce climat de violences."

Le Premier ministre a redit que "la Zad (de Notre-Dame-des-Landes, ndlr) devra être évacuée". "Je mets en garde ceux qui par le climat, par des mots et des comportements peuvent aggraver cette violence", a-t-il menacé, sans préciser qui il visait. L'université d'été du PS sera remplacée par des "universités régionales décentralisées" courant septembre, a annoncé lundi le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis.