Une mission sur le travail dominical

  • A
  • A
Une mission sur le travail dominical
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les conclusions de ce travail, confié à Jean-Paul Bailly, seront rendues fin novembre.

Le gouvernement a choisi de temporiser sur le dossier explosif du travail le dimanche, confiant une mission de concertation à l'ancien président de La Poste, Jean-Paul Bailly, dont les conclusions sont attendues pour fin novembre. Le mouvement de fronde des enseignes de bricolage Castorama et Leroy Merlin, qui ont ouvert dimanche 14 magasins pourtant frappés d'une interdiction d'ouverture, avait poussé le gouvernement à se saisir de ce dispositif caractérisé par de multiples dérogations.

A l'issue d'une réunion lundi à Matignon entre le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et les ministres Sylvia Pinel (Commerce), Michel Sapin (Travail), Benoît Hamon (Consommation) et Pierre Moscovici (Economie), mission a été confiée à M. Bailly de faire des propositions de réforme fin novembre.

Comme M. Sapin l'avait promis lundi matin, il ne s'agit en aucun cas de "toucher à cette règle" du repos dominical. "Le repos dominical est un principe essentiel en termes à la fois de protection des salariés et de cohésion sociale", a ainsi souligné Matignon dans un communiqué. L'enjeu de la mission de concertation que va mener M. Bailly est plutôt d'"examiner les faiblesses du dispositif actuel" et "d'éclairer les enjeux de l'ouverture de certains commerces".

>> A LIRE AUSSI - L'exécutif planche sur le travail dominical