10/11/2017 - 14h44

Une membre du bureau politique de LR à la tête de Sens commun

© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Madeleine de Jessey a été nommée vendredi présidente par intérim de Sens commun, émanation de la Manif pour tous, après l'annonce de la démission jeudi de Christophe Billan, dont la main tendue vers Marion Maréchal-Le
Pen avait provoqué un tollé à droite.

"De façon intérimaire". Cofondatrice de Sens commun, Madeleine de Jessey, 27 ans, était vice-présidente et porte-parole du mouvement. Membre du bureau politique des Républicains, elle a participé à la campagne présidentielle de François Fillon. "J'assurerai désormais la présidence de Sens commun, de façon intérimaire", a-t-elle déclaré sur Facebook, en ajoutant que "les prochaines semaines seront l'occasion de restructurer le mouvement".

Une démission et un tollé. Son prédécesseur a annoncé sa démission un mois après avoir déclaré dans le magazine L'Incorrect qu'il était prêt à participer "avec bonheur à l'élaboration d'une plateforme réunissant toutes les bonnes volontés d'une droite véritable", dont Marion Maréchal-Le Pen. Ces propos avaient provoqué un tollé, poussant plusieurs cadres des Républicains à prendre leurs distances avec le mouvement, notamment Laurent Wauquiez, favori pour la présidence du parti et héraut de son aile droitière.