Une majorité de Français juge Laurent Wauquiez incompétent, malhonnête et peu sympathique

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, ne séduit pas une majorité de Français qui estiment qu'il n'est ni compétent, ni honnête, ni sympathique, selon un sondage.

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, n'est ni sympathique, ni compétent, ni honnête, aux yeux d'une majorité de Français interrogés pour un sondage Odoxa-Dentsu Consulting* pour FranceInfo et Le Figaro, diffusé jeudi.

Une image peu flatteuse. Élu en décembre dernier à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez n'apparaît compétent que pour 41% des sondés. Ils sont 57% à penser le contraire. Quant à son capital de sympathie, 61% des sondés ne lui en accordent aucun (contre 34% qui le trouvent sympathique). Six personnes sur dix le trouvent, quant à elles, malhonnête (64%). Et pour 51% des sondés, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes imite le Front national.

Un président honnête et compétent pour les sympathisants. L'image du chef de file LR est plus positive du côté des sympathisants Républicains. Ils sont 71% à le trouver honnête, seuls 36% d'entre eux le trouvent démagogue et 73% le considèrent compétent. Si ce dernier chiffre reste élevé, il est inférieur de 15 points à celui récolté par Laurent Wauquiez lors du dernier sondage sur le sujet deux mois plus tôt, rappelle toutefois FranceInfo. 

Quant à son idée de "shadow cabinet" composé d'une vingtaine de personnes pour contrer le gouvernement, elle ne séduit que trois Français sur dix. Cette idée recueille néanmoins le soutien de six sympathisants LR sur dix. 

L'étoffe d'un chef d'État pour 39% des sondés. Laurent Wauquiez apparaît comme un élu connaissant bien la France rurale, aux yeux de 54% des sondés, mais il ne respecterait pas davantage la province que le président de la République, selon 46% des sondés. Enfin, seuls 39% des personnes interrogées voient en le président LR un chef d'État. 

*L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par Internet, les 24 et 25 janvier 2018. Il s'agit d'un échantillon de 980 personnes représentatif de la population française âgée de18 ans et plus, parmi lesquelles 202 sympathisants de gauche, 150 sympathisants LREM, 105 sympathisants LR, et 156 sympathisants du FN. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas.