Une journaliste de Mediapart recalée à l'université d'été du FN

  • A
  • A
Une journaliste de Mediapart recalée à l'université d'été du FN
Des militants du Front national (photo d'illustration). @ FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :

INTERDIT D’ACCÈS - Une journaliste de Mediapart n'a pas pu accéder à l'université d'été du Front national. 

Une journaliste de Mediapart s'est vu refuser l'accréditation à l'université d'été du Front national, qui se déroule samedi et dimanche à Marseille. "Comme chaque année, ils ne sont pas invités", a assumé Alain Vizier, directeur du service de presse du FN.

Une réponse négative sans aucune explication. Marine Turchi, journaliste de Mediapart chargée de la couverture du FN, a expliqué avoir "fait une demande d'accréditation au directeur du service de presse du FN, par mail". Et de poursuivre : "j'ai reçu immédiatement une réponse négative d'une ligne, sans aucune explication ou motif de refus".

Le tri sélectif du FN. "Marine Le Pen opère un tri sélectif des journalistes et démontre qu'elle ne tolère et ne respecte toujours pas la liberté de la presse et la liberté d'informer", a dénoncé cette journaliste, qui se voit régulièrement refuser l'accès aux événements organisés par le Front national depuis 2012. Elle avait été exclue de l'université d'été des jeunes frontistes en septembre 2014 à Fréjus (Var), après avoir assisté à une partie des débats.