Une dose de terrain pour Hollande

  • A
  • A
Une dose de terrain pour Hollande
Hollande défend en banlieue les dispositifs phare du gouvernement.@ REUTERS
Partagez sur :

Après un mois d’abstinence, il s’est rendu aux Mureaux pour y parler emploi et jeunesse.

Les pages de l’affaire Cahuzac et du mariage pour tous étant peu ou prou tournées, François Hollande avait décidé de retourner sur le terrain mardi, un mois après une visite mi-figue mi-raisin à Dijon. Le chef de l’Etat a choisi de se rendre aux Mureaux, dans les Yvelines, pour y parler emploi et jeunesse, voire de la place de la jeunesse dans l’emploi. François Hollande a notamment signé dans le collège Jean Vilar la convention d'objectifs 2013-2015 de Pôle Emploi pour les quartiers populaires. Ce texte prévoit que sur les 2.000 emplois supplémentaires déployés par Pôle Emploi en 2013, 400 seront réservés aux agences concernées par la politique de la ville. "Il y a, hélas, des territoires où il n'y pas de présence de Pôle emploi", a-t-il dit dans un discours auquel assistait le ministre de la Ville François Lamy.

Les élèves de Jean Vilar avaient préparé une chanson pour encourager l'ancien maire de Tulle à ne pas désespérer. "Quand tout va mal, qu'on a le moral dans les chaussettes, quand on s'inquiète du danger qui guette, personne ne peut nous empêcher de chanter", ont entonné les enfants.

hollande-enfants