Une candidate voilée, le NPA se justifie

  • A
  • A
Une candidate voilée, le NPA se justifie
@ Reuters
Partagez sur :

En plein débat sur l'identité nationale, l’initiative du Nouveau parti anticapitaliste fait polémique.

Elle est "militante féministe, anticapitaliste, internationaliste" et "estime devoir porter le voile en raison de ses convictions religieuses". La polémique ne cessant d'enfler sur des sites internet, le NPA a publié deux communiqués de presse mercredi pour expliquer son choix de présenter une femme voilée, Iham Moussaïd, sur sa liste du Vaucluse lors des régionales de mars prochain.

Pas un, mais deux communiqués

Dans le premier communiqué, le Nouveau parti anticapitaliste estime que "la foi est une question privée qui ne saurait faire obstacle à la participation à notre combat dès lors que les fondamentaux laïcs, féministes et anticapitalistes sont sincèrement partagés.”

Dans le second, Olivier Besancenot fustige des propos caricaturés que lui aurait faits tenir Le Figaro (lire l'article). "J'ai simplement dit au Figaro, Ilham est la preuve qu'on peut être au NPA et porter le voile" , raconte-t-il.

Le quotidien rapportait mardi que "sans ciller, Olivier Besancenot affirmait qu'une femme peut être "féministe, laïque et voilée". Et encore qu'une femme voilée, était l'image de notre intégration dans les quartiers."

Ilham Moussaïd, 25 ans

Ilham Moussaïd, 25 ans, est étudiante, trésorière départementale du NPA et membre du "comité populaire" à Avignon. Elle porte un "foulard léger"