Un tract pour défendre le bilan de Sarkozy

  • A
  • A
Un tract pour défendre le bilan de Sarkozy
L'UMP lance mardi une campagne de défense du bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy avant même qu'il ne déclare sa candidature à un second mandat.@ DR
Partagez sur :

Diffusé mardi, ce document tiré à 6 millions d'exemplaires est destiné à "rétablir la vérité".

A deux jours de la présentation du programme du candidat PS François Hollande, l'UMP a décidé de contre-attaquer. Le parti présidentiel diffusera mardi un tract tiré à 6 millions d'exemplaires. Objectif : "rétablir la vérité" sur le bilan de Nicolas Sarkozy, avant même qu'il ne déclare sa candidature à un second mandat.   

> Découvrez ce tract en cliquant ici.

Sécurité et immigration au programme

Le document liste "10 grandes réformes" du quinquennat, dont celle des retraites, l'autonomie des universités ou encore l'interdiction du port de la burqa dans l'espace public. Les questions de sécurité et d'immigration ne sont pas oubliées, avec l'instauration des peines planchers contre les récidivistes et la "reconduite à la frontière de 30.000 immigrés clandestins par an". 

Sont également cités le service minimum "dans les transports et à l'Education nationale", l'exonération des heures supplémentaires, la suppression des droits de succession "pour 95% des Français", la revalorisation de 25% de l'Allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse, ainsi que les plans "cancer" et "Alzheimer".

"Sarkozy a réussi à protéger la France"

L’UMP va également distribuer, à compter de mardi, à ses adhérents et à ses fédérations son magazine trimestriel, Le magazine de l'Union, imprimé pour l'occasion à un million d'exemplaires. Un numéro spécialement consacré au quinquennat du président sortant, "cinq ans d'action au service des Français".

Le secrétaire général du parti majoritaire, Jean-François Copé, donne par ailleurs le ton de l'exercice en écrivant dans un éditorial que "Nicolas Sarkozy a réussi à protéger la France et les Français face à une crise mondiale d'une violence inédite depuis 1929, tout en réformant en profondeur notre pays".   

"C'est un fait incontestable : la France a mieux résisté à la crise que la plupart des pays développés", indique-t-il. Enfin, le patron de l'UMP se dit "fier d'appartenir à cette majorité dont la marque de fabrique aura été le courage et le service de l'intérêt général".

Un exercice déjà bien rodé

La diffusion de ces deux documents - diffusés à la veille du Conseil national de l’UMP chargé d'entériner son projet pour 2012 et ses investitures aux législatives - intervient alors qu’officiellement, Nicolas Sarkozy n’est toujours pas candidat à sa propre succession.

Ce n’est toutefois pas la première fois qu’une initiative de cette nature est prise par la majorité présidentielle. Les militants de l'UMP avaient déjà reçu, l’été dernier, ce qui ressemblait à un premier document de campagne. Un cahier de 13 pages s’ouvrant sur août 2011 pour se refermer sur juin 2012. Pile à la date des prochaines législatives, qui suivront l'élection présidentielle. En avril dernier, à un an de la présidentielle, l’Elysée avait également diffusé à ses troupes un document pour défendre ses quatre années au pouvoir …comme cela avait été le cas en 2009 et 2010.