Un simple rappel à la loi pour Julien Dray

  • A
  • A
Un simple rappel à la loi pour Julien Dray
Partagez sur :

Une source judiciaire a confirmé jeudi que le parquet de Paris avait décidé de ne pas renvoyer en correctionnelle le député socialiste.

Après plus d'un an d'enquête préliminaire autour de mouvements de fonds présumés suspects, le parquet de Paris a décidé d'infliger un rappel à la loi à l'encontre de Julien Dray et de huit autres personnes. Dans un communiqué, le parquet de Paris parle "de mesures alternatives aux poursuites", notamment un renvoi en correctionnelle.

Cette information avait été dévoilée mercredi par Lemonde.fr mais n’avait pas été confirmée jusqu’à présent par des sources judiciaires. Le parquet de Paris avait, au contraire, dénoncé ces fuites dans la presse.

Pour aboutir à sa décision, le procureur de Paris retient que les sommes qui ont transitées entre le compte de Julien Dray et ceux de plusieurs associations dont SOS Racisme et la Fidl sont "relativement modiques". Il constate aussi qu'elles ont été remboursées. Dans le communiqué final du parquet, il n'est plus question au titre des faits litigieux que de l'achat d'une montre pour 7.000 euros par Julien Dray. L’enquête préliminaire portait au départ sur 351.027 euros.

C'est "la fin d'un trop long cauchemar", a réagi jeudi Me Gaudillière, l'une des avocates de Julien Dray. Elle a dénoncé au passage le fait que le député de l'Essonne ait été "jeté en pâture à la presse, humilié, calomnié et victime d'un lynchage médiatico-judiciaire". Julien Dray ne s'est pas encore exprimé directement.

Le rappel à la loi est une possibilité offerte au parquet, en cas d'infraction de faible gravité, de faire prendre conscience à l'auteur de l'infraction qu'il a commis un acte illégal pour éviter qu'il ne récidive. Il n'est pas inscrit au casier judiciaire.

> Julien Dray sera l'invité d'Europe 1 vendredi matin à 8h20 au micro de Jean-Pierre Elkabbach.

> Dray de retour pour les régionales ?