Un sénateur UDI soupçonné d'avoir sous évalué son patrimoine

  • A
  • A
Un sénateur UDI soupçonné d'avoir sous évalué son patrimoine
@ BEHROUZ MEHRI / AFP
Partagez sur :

La Haute Autorité de transparence de la vie publique soupçonne le centriste Aymeri de Montesquiou d'avoir oublié quelques millions d'euros.

L'INFO. Les temps sont durs pour Aymeri de Montesquiou. Il y a deux semaines, le bureau du Sénat a voté la levée de son immunité parlementaire, comme l'avait demandé deux magistrats du pôle financier de Paris. Ces derniers enquêtent sur le dossier baptisé "Kazakhgate", une affaire liée à des contrats conclus avec le Kazakhstan, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, portant sur l'achat de 45 hélicoptères et 295 locomotives. Et vendredi, c'est la Haute Autorité de transparence de la vie publique (HATVP) qui s'est intéressée de près au cas du sénateur centriste.

La Haute Autorité a transmis son dossier au parquet financier. Aymeri de Montesquiou est en effet soupçonné d'avoir sous-évalué son patrimoine de plusieurs millions d'euros. Compte tenu d'un "doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité de ses déclarations, en raison notamment de l'omission d'oeuvres d'art et d'avoirs importants détenus à l'étranger ainsi que de la sous-évaluation de son patrimoine immobilier", la Haute Autorité a transmis son dossier au parquet financier, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Deux comptes bancaires au Luxembourg et en Suisse. Libération croit en savoir un peu plus sur les "oublis" du sénateur. Selon le quotidien, Aymeri de Montesquiou aurait ainsi omis de déclarer deux comptes bancaires au Luxembourg et en Suisse, dotés chacun de plusieurs centaines de milliers d’euros. Montesquiou a également sous-évalué de plus de 50% un appartement parisien, estimé à plusieurs millions d’euros. Enfin, l’élu a oublié de déclarer dans son patrimoine plusieurs œuvres d’art dont la valeur totale dépasse le million d’euros

>> LIRE AUSSI - "Kazakhgate" : un conseiller de l’Élysée sous Sarkozy mis en examen