Un responsable du collectif seniors FN écarté 24 heures après son lancement

  • A
  • A
Un responsable du collectif seniors FN écarté 24 heures après son lancement
Le responsable a été exclu après que des publications islamophobes et racistes ont été repérées sur son compte Facebook. @ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Maurice Gosseaume avait posté sur sa page Facebook de nombreuses publications ouvertement islamophobes et racistes.

À peine 24 heures après le lancement, jeudi, du collectif "senior" du Front national, l'un de ses responsables en a été écarté par la direction du parti. Maurice Gosseaume a en effet été mis sur la touche, a indiqué vendredi le vice-président du FN, Florian Philippot, confirmant une information de L'Opinion. "Le collectif n'était pas encore structuré dans son organisation mais [Maurice Gosseaume] n'en sera pas, bien sûr."

"Expulser les musulmans". De fait, l'AFP avait constaté, jeudi, que figuraient sur la page Facebook de Maurice Gosseaume de nombreuses publications islamophobes et racistes. Cet ancien dirigeant d'une entreprise de produits agricoles avait ainsi appelé Marine Le Pen à ce qu'elle "refasse Charles Martel" et relayé un article souhaitant "expulser les musulmans" pour "éviter le génocide des Français". Maurice Gosseaume avait également retiré une publication qu'il avait relayée et qui appelait à "niquer la race" de Christiane Taubira, ancienne ministre de la Justice. Il avait également "aimé" une photo de "ouistiti" qui commentait cet appel.

Le FN aurait fait appel à lui. "C'est une démarche d'inquisition négative. Vous cherchez les points noirs" sur ma page Facebook, avait dénoncé Maurice Gosseaume, interrogé par l'AFP. À L'Opinion, il a déclaré que le FN avait fait appel à lui "car ils aiment bien ce que j'écris sur Facebook".