Un rapport propose de changer le statut de Saint-Pierre-et-Miquelon

  • A
  • A
Un rapport propose de changer le statut de Saint-Pierre-et-Miquelon
Saint-Pierre et Miquelon (242 km2), qui compte quelque 6.000 habitants.@ JEAN-CHRISTOPHE L'ESPAGNOL / AFP
Partagez sur :

Un rapport commandé par la ministre des Outre-mer évoque deux pistes nouvelles quant au statut institutionnel de l'archipel de l'Atlantique nord.

Un rapport, remis vendredi à la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin, propose une évolution du statut de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, actuellement collectivité d'outre-mer (COM). Ce rapport "d'une vingtaine de pages, propose deux 'orientations pour un changement de statut' avec deux schémas institutionnels différents : celui de collectivité unique et celui d'une collectivité territoriale nouvelle, issue des deux communes de l'Archipel", indique George Pau-Langevin dans un communiqué.

Un département de 1976 à 1985. La ministre précise qu'elle avait chargé début mars "trois personnalités qualifiées", Denis Detcheverry, Marc Plantegenest et François Zimmermann, de ce rapport, qui sera rendu public sur le site de la préfecture de l'archipel, sans indiquer les suites qui y seront données. Saint-Pierre et Miquelon (242 km2), qui compte quelque 6.000 habitants, a eu le statut de département de 1976 à 1985, mais a préféré ensuite redevenir une collectivité. L'archipel est situé dans l'Atlantique nord-ouest à 25 km des côtes de Terre-Neuve aux abords du golfe du Saint-Laurent, face au Canada.