Un parti en 2018 pour les constructifs ?

  • A
  • A
Un parti en 2018 pour les constructifs ?
"Il y a deux hypothèses : créer un nouveau mouvement ou intégrer En marche!", explique Thierry Solère.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Les 35 députés constructifs vont discuter de leur avenir et envisagent la possibilité de créer un parti.

Les députés constructifs se réunissent cette semaine à Trouville. Il y sera question de leur avenir. Les 35 députés, issus de l'UDI et de LR vont notamment réfléchir à l'idée de créer un parti, comme le révèle le JDD dimanche. "Il y a deux hypothèses : créer un nouveau mouvement ou intégrer En marche!", explique Thierry Solère, le chef de file des Républicains désormais constructifs. La première option a la faveur de la majorité d'entre eux.

Rien ne sera fait avant janvier. "Nous ne serons rien si on ne s'appuie pas, dans les territoires, sur une structure partisane", note Jean-Christophe Lagarade, le patron de l'UDI. Mais rien ne sera fait avant le mois de janvier 2018 car les constructifs attendent la probable arrivée de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains. "Aujourd'hui, Les Républicains embrassent très largement l'électorat de droite. Une bonne moitié sera orpheline si Wauquiez passe", relève Laure de La Raudière, élue LR d'Eure-et-Loir.