Un malaise Aubry

  • A
  • A
Un malaise Aubry
Martine Aubry est de plus en plus contestée à la tête du PS.@ MAXPPP
Partagez sur :

Accusée de clanisme et de manque de charisme, la première secrétaire est chahutée au PS.

Il y a comme un malaise au Parti socialiste. Alors que Nicolas Sarkozy bat des records d’impopularité dans les sondages, cela ne profite pas à Martine Aubry. Conséquence, le doute s’installe, et la maire de Lille est de plus en plus critiquée.

"On n’essaye pas d’avoir du génie"

"Ils sont tétanisés, repliés sur eux-mêmes ", dénonce un membre de la direction en parlant de Martine Aubry et de sa garde rapprochée. Beaucoup de cadres du Parti socialiste reprochent à la première secrétaire son manque de sens politique.

Même s’il n’y a guère que Malek Boutih, dernier opposant officiel et volontiers provocateur, qui ose proclamer ce que beaucoup susurrent : lors du remaniement, le PS a été quasiment inaudible alors qu’il aurait dû taper fort sur Nicolas Sarkozy. "On a raté cette occasion, on a fait un service minimum, qui ne laissera aucune trace dans l’opinion publique. (Martine Aubry) est tellement à bétonner son expression, qu’il n’y a jamais de surprise. On évite de faire une faute, mais on n’essaye pas d’avoir du génie. Or, sans génie, pour gagner l’élection suprême, c’est difficile."

Un score très faible au JT de TF1

Tout aussi préoccupant pour le PS, Martine Aubry reste scotchée dans les sondages. D’après les derniers baromètres, la première secrétaire du PS stagne à 20% d’intentions de votes au premier tour de la présidentielle, et tout juste 51% au second tour. "Elle est probablement encore trop politicienne, une femme d’appareil", estime le politologue Roland Cayrol. "Elle ne s’est pas hissée encore au niveau réellement présidentiable. On ne sent pas un vrai désir de voir Martine Aubry à l’Elysée, même dans les rangs des électeurs de gauche."

Enfin, dernière mauvaise nouvelle pour Martine Aubry, son score d’audience au journal de 20 heures de TF1 cette semaine. Avec 25,8 %de parts de marché, c’est tout simplement le plus mauvais chiffre de l’année pour le JT de la première chaîne.