Un maire UMP soupçonné de fichage politique

  • A
  • A
Un maire UMP soupçonné de fichage politique
Mairie de Dammarie-les-Lys@ Capture d'écran Google Map
Partagez sur :

FICHÉ - Un élu PS a décidé de saisir la Commission nationale de l'informatique et des libertés après un mail du maire de Dammarie-les-Lys.

Nicolas Alix, conseiller municipal PS à Dammarie-les-Lys, en Seine-et-Marne, n'aurait jamais dû recevoir ce mail. Le 18 avril, il reçoit en effet un message du maire UMP Gilles Battail, destiné à l'origine aux élus de la majorité et envoyé par erreur au socialiste. Dans ce mail, le maire "a fait joindre un curieux tableau qui recense les représentants des parents d'élèves aux conseils d'école de la ville. Sous les noms de certains d'entre eux, une mention 'opposition' a été ajoutée", écrit le site du Mondejeudi.

"A chaque fois le nom est en gras avec des observations politiques : 'opposition y siège'A côté d'une mère d'élève, figure ainsi la mention 'sur la liste Alix'", poursuit le site du quotidien du soir. Les noms d'un associatif très actif et de la femme de Nicolas Alix ont également été surlignés.

Un "fichier de travail". En réaction, l'élu PS a décidé de saisir la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Ce qui le gène ? "C'est très choquant, cette stigmatisation et ce fichage politique. Je n'ai vu ça dans aucune collectivité où j'ai travaillé", explique-t-il au Monde. La fédération de parents d'élèves FCPE partage l'indignation, et tacle le maire. "La recherche du bien-être et du meilleur avenir pour les enfants ne doit pas être prise en otage par des considérations politiciennes locales", tacle-t-elle.

Également contacté, Gilles Battail ne comprend pas la polémique et parle d'un simple "document de travail" : "la situation est claire : nous avons fait ce tableau, qui n'est qu'un document interne, pour dire aux élus de la majorité qui ils auront en face d'eux dans les conseils d'école".