Un kit pour mieux se marier ?

  • A
  • A
Un kit pour mieux se marier ?
En France, près de 60% des mariages sont civils. Et près d'un sur deux se conclut par un divorce.@ MAXPPP
Partagez sur :

Claude Greff, secrétaire d’Etat à la Famille, entend ainsi limiter les dégâts liés aux divorces.

En 2009, 245.151 mariages ont été célébrés en France métropolitaine, selon les chiffres de l’Insee. La même année, 126.522 divorces ont été prononcés. Un chiffre qui a interpellé jusqu’aux membres du gouvernement. Pour tenter de faire baisser le nombre de ces désunions, Claude Greff, secrétaire d’Etat à la Famille, a lancé en juin dernier un groupe de travail sur la préparation au mariage civil, qui représente 60% des mariages. "Nous voulions répondre aux Français, qui nous ont dit par sondage que 77% d’entre eux veulent construire une seule famille en vivant avec la même personne", a-t-elle expliqué mardi sur Europe 1.

 

Pour la secrétaire d’Etat, les gens se marient trop vite, sans réfléchir aux engagements que suppose une telle union. "Il faut que l’homme et la femme connaissent les conséquences qui peuvent exister le jour où ils divorcent. Est-il normal que ceux qui divorcent découvrent quelles étaient leurs obligations, quelles sont les conséquences économiques, et celles sur leur famille ?", s’est interrogée Claude Greff. "Les conséquences, elles sont humaines, et en même temps financières. Ça déstabilise un couple, ça précarise un foyer, ça rend très difficile la vie de celle ou celui qui reste seul."

Les associations chrétiennes partie prenante

Alors que les propositions du groupe de travail seront dévoilées à une date encore inconnue, Claude Greff a lancé quelques pistes. "Cela peut se faire par un kit de préparation au mariage civil. On veut redonner un peu de solennité à cette cérémonie", a affirmé la secrétaire d’Etat à la Famille. "Mon devoir est aussi d’expliquer aux collectivités pour qu’elles soient elles aussi préparées."

Claude Greff pourrait aussi s’inspirer de la préparation au mariage religieux, qui peut parfois être organisé sur une journée entière. De nombreuses associations chrétiennes, telles que Associations familiales protestantes, ou la Confédération nationale des associations familiales catholiques, participent ainsi activement au groupe de travail. Et l’épiscopat français, réuni le week-end dernier dans le cadre d’une démarche intitulée Familles 2011, a proposé "une revalorisation du mariage civil". Sans doute pas un hasard du calendrier.