Un gouvernement Ayrault II plus rouge ?

  • A
  • A
Un gouvernement Ayrault II plus rouge ?
Pierre Laurent avait fixé une condition devant le Conseil national du Parti le 25 avril dernier : "pas question d'aller gouverner si la rupture avec les politiques d'austérité n'est pas au rendez-vous".@ maxppp
Partagez sur :

Le remaniement post-législatives pourrait signer le retour des ministres communistes aux affaires.

Le retour de la gauche plurielle est-il en marche ? Le gouvernement Ayrault II, qui sera probablement nommé après les élections législatives, pourrait être l'occasion de voir le retour des ministres communistes aux affaires, selon les informations du Buzz politique d'Europe 1. Et ce, indépendamment du rapport de force sorti des urnes dimanche soir.

Le nom de Buffet est cité

Même dotés d'une majorité absolue purement socialiste, le chef de l'Etat et le Premier ministre pourraient, comme il l'ont fait pour les écologistes,  vouloir associer le PCF aux réformes difficiles à venir.
 

Un ministère de plein exercice, comme les Transports par exemple (actuellement détenu par le socialiste Frédéric Cuvillier), et jusqu'à deux ministères délégués pourraient être ainsi proposés aux communistes. Parmi les personnalités citées pour entrer au gouvernement : André Chassaigne, Marie-George Buffet ou encore la sénatrice Nicole Borvo Cohen-Seat.

Le dilemme des communistes

S’il a toujours été hors de question pour Jean-Luc Mélenchon de voir un membre du Parti de gauche entrer au gouvernement, ses alliés communistes au sein du Front de gauche sont moins catégoriques. Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent avait cependant fixé une condition devant le Conseil national du Parti le 25 avril dernier : "pas question d'aller gouverner si la rupture avec les politiques d'austérité n'est pas au rendez-vous".

Et pour les communistes, c'est l'éternel dilemme entre se retrouver "coincés" au gouvernement ou au contraire y retrouver de l'influence. Car s'ils vont sûrement faire mieux qu'aux dernières élections législatives (7%), les communistes risquent de n'obtenir qu'entre huit et douze députés dimanche. Ce sera beaucoup moins que dans l'Assemblée sortante. Ce qui pourrait peut-être les amener à revoir leur position.

Les militants trancheront lundi

Reste que pour décider de ce qu'ils feront, les militants communistes trancheront lundi par référendum. Le Conseil national du parti se prononcera, lui, dans la foulée.

Toujours selon les informations d'Europe 1, le président de la République devrait renommer Jean-Marc Ayrault à Matignon dès son retour du G20 au Mexique et de la conférence mondiale de l'ONU sur le développement durable à Rio de Janeiro. Le gouvernement Ayrault II devrait ensuite être finalisé jeudi après-midi avant d'être annoncé avant les journaux télévisés de 20 Heures, le 21 juin prochain.

La nouvelle équipe devrait se réunir ensuite, dès le lendemain, pour un premier Conseil des ministres.