Un Français sur cinq ne se reconnaît dans aucun parti

  • A
  • A
Un Français sur cinq ne se reconnaît dans aucun parti
@ REUTERS
Partagez sur :

SONDAGES - La défiance à l'égard des mouvements politiques a sensiblement progressé ces deux dernières années.

Les Français sont de plus en plus sceptiques à l'égard de la classe politique. Selon un cumul d'enquêtes nationales réalisées par l'institut CSA et cité par Le Figaro, lundi, la plupart des partis ont vu leur cote de sympathie diminuer ces deux dernières années. Entre le premier semestre 2012, au cours duquel a eu lieu l'élection présidentielle, et le premier semestre 2014, le Front national engrange la plus forte hausse : 12% des Français en sont sympathisants, contre 10% il y a deux ans. L'UMP perd un point de sympathie, de 21% à 20%. Quant au PS, il est en chute libre : seuls 18% des Français se disent sympathisants socialistes, contre 25% début 2012.

Mais le camp qui progresse le plus, c'est celui des sceptiques et des hésitants. 19% des Français n'ont aucune sympathie politique ou ne se prononcent pas sur la question. C'est 8 points de plus qu'il y a deux ans. Un chiffre qui fait écho au fort taux d'abstention enregistré lors du dernier scrutin, celui des européennes de mai : plus de 56% des électeurs n'étaient pas allés voter.