Un communiste en lice pour la présidence de l’Epad

  • A
  • A
Un communiste en lice pour la présidence de l’Epad
Partagez sur :

Le maire de Nanterre a annoncé mercredi qu’il se portait candidat face à Jean Sarkozy ne voyant pas en quoi il "serait moins légitime".

"Je ne vois pas en quoi je serais moins légitime que Jean Sarkozy", a affirmé mercredi Patrick Jarry, maire (PCF) de Nanterre et candidat à la présidence de l'Etablissement public d'aménagement du quartier d'affaires de la Défense (Epad).

Patrick Jarry est l'un des dix-huit administrateurs de l'Epad, en tant que représentant de la ville de Nanterre. Le conseil d'administration est composé de neuf représentants des collectivités territoriales et autant de représentants de l'Etat. Il doit se réunir le 4 décembre pour élire un successeur à l'actuel président, Patrick Devedjian, touché par la limite d'âge de 65 ans.

L'arrivée annoncée du fils cadet du chef de l'Etat à la présidence du quartier d'affaires des Hauts-de-Seine, vitrine économique de la France, à seulement 23 ans, suscite depuis plusieurs jours une vague de protestation dans l'opposition.Jean Sarkozy se dit, lui, déterminé : "J'irai jusqu'au bout", assurait-il encore mardi soir sur France 3 Ile-de-France.