Un anti-héros, des fous et des réac’

  • A
  • A
Un anti-héros, des fous et des réac’
@ MAXPPP
Partagez sur :

De Marine Le Pen au fils de Kadhafi, tour d’horizon des phrases qui ont marqué la semaine politique.

Pour une poignée de dollars - "En parfait "international", l'anti-héros Ribéry n'a cessé de s'illustrer comme un vendu", a déclaré Marine Le Pen."Rien ne justifie un tel affichage publicitaire, faisant ouvertement la promotion de Franck Ribéry, personnalité controversée qui a adopté depuis toujours le comportement d'un véritable anti-héros", a ajouté la présidente du groupe FN au conseil régional du Nord/Pas-de-Calais.

Vol au dessus d’un nid de coucou- "Vous êtes complètement fous". De Daniel Cohn-Bendit à l'adresse de la Commission européenne et des représentants des Etats de l'Union Européenne lors d'un débat sur le sujet au Parlement européen.

Le vent de la plaine- "Les députés de l’UMP ont un côté un peu réac’. Ils ne connaissent pas les éoliennes, alors ça les perturbe." De Cécile Duflot (Verts), à l’ouverture des débats du Grenelle 2.

Un air de famille - "C'est mon petit frère, François (...) avec François Fillon, on fera campagne pour Nicolas Sarkozy" . De la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Rocco et ses frères - "Dix générations de journalistes ne pourront pas nous fâcher". De Nicolas Sarkozy au sujet de Brice Hortefeux.

Un homme d’exception - "J'ai eu mon lot de déceptions l'année dernière. Je voulais le Nobel de physique. Mais on ne peut pas tous les gagner". Du président américain Barack Obama, prix Nobel de la paix 2009, plaisantant lors du dîner annuel des correspondants à la Maison-Blanche.

Sois Belle et tais toi- "L'Etat dépense beaucoup d'argent pour éduquer les femmes et au final elles se marient et restent à la maison". De Seif al-Islam Kadhafi, fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi.