UMP : les derniers ralliements

  • A
  • A
UMP : les derniers ralliements
Pourtant proche des thèses défendues par Jean-François Copé, Claude Guéant a décidé d'apporter son soutien à François Fillon.@ MAXPPP
Partagez sur :

Guéant et Douillet pour Fillon. Villepin, timidement, pour Copé… Avantage à l’ex-Premier ministre.

Déjà ébranlé par le ralliement de François Baroin à François Fillon, le camp Copé s’apprête à vivre un nouveau coup dur mercredi soir. Claude Guéant est en effet annoncé, selon le JDD, au meeting tenu dans le Nord par l’ancien Premier ministre, une participation en forme de soutien officiel. Ces derniers jours, la dynamique des ralliements est clairement défavorable au député-maire de Meaux. Europe1.fr fait le point.

FRANÇOIS FILLON

gueant-hauteur

Claude Guéant. Moins de deux semaines après le ralliement de François Baroin, qui a fait tant de mal à Jean-François Copé, François Fillon enregistre une autre prise de taille. D’autant plus fort que le soutien de Claude Guéant à l’ex-Premier ministre est une surprise. Très ferme sur les questions d’immigration et de sécurité, l’ancien ministre de l’Intérieur, symbole du quinquennat de Nicolas Sarkozy, semblait plus proche du député-maire de Meaux et de sa campagne très droitière.

Il y a quelques jours, Claude Guéant avait assuré qu’il se prononcerait sous peu pour l’un ou l’autre des candidats, qu’il choisirait pour ses qualités de rassembleur. Mais l’ancien ministre a pu aussi faire son choix à l’aune d’un autre critère. Parmi les soutiens à Jean-François Copé figure en effet notamment Thierry Solère, député UMP dissident, qui l’a battu lors des dernières législatives.

Claude Guéant a officialisé son soutien via Twitter dans la soirée.



David Douillet. Il faisait partie des derniers non-alignés. David Douillet a finalement tranché. Dans Le Parisien de mercredi, l’ancien ministre des Sports soutient lui aussi François Fillon. "Il a une stature d’homme d’Etat qui lui confère une vraie sagesse", juge l’ancien judoka. Quant à Jean-François Copé, David Douillet affirme qu’il n’a "pas aimé ses dernières petites phrases sur le racisme anti-blanc et l’histoire du pain au chocolat". Le soutien est certes moins symbolique que celui de Claude Guéant, mais il est susceptible de faire pencher un peu plus la balance du côté de François Fillon.

>> Copé, les pains au chocolat et le ramadan

JEAN-FRANÇOIS COPE

Dominique de Villepin. Le soutien n’est pas des plus appuyés, mais dans la période actuelle, Jean-François Copé s’en contentera sans doute. "Chacun connaît l’amitié que j’ai pour Jean-François Copé", a affirmé l’ex-Premier ministre mardi sur France Info. "Dans ma vie, je me détermine toujours par rapport à l’expérience que j’ai des hommes. Jean-François Copé a été l’un des meilleurs ministres de mon gouvernement", a-t-il assuré. Le hic, c’est que Dominique de Villepin ne fait pas partie de l’UMP. Et qu’il pèse bien peu au sein de l’ex-parti majoritaire.

hortefeux-hauteur

Bientôt Brice Hortefeux ? A en croire LeJournal du Dimanche, l’entourage de Jean-François Copé n’en finit pas de solliciter Brice Hortefeux pour enfin obtenir son soutien. Ce devrait être fait sous peu. Après avoir reçu François Fillon lundi dans son fief auvergnat, l’ancien ministre de l’intérieur devrait faire, selon les proches de Jean-François Copé, "un petit geste" dans sa direction. Pas sûr que cela suffise à contrebalancer les spectaculaires ralliements pro-Filon.