UMP : le triumvirat annulé par la justice ?

  • A
  • A
UMP : le triumvirat annulé par la justice ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO LAB - Une militante niçoise a déposé mardi un recours devant le tribunal pour demander l'annulation de l'installation du triumvirat à la tête de l'UMP.

Un référé-suspension. Selon les informations du Lab, une militante niçoise de l'UMP a déposé mardi un référé-suspension auprès du juge des référés du tribunal administratif de Paris et demande l'annulation de la décision qui a placé Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon à la tête de la présidence de l'UMP, le 27 mai en attendant le Congrès du parti en octobre prochain. "J'ai l'honneur de vous demander la suspension de la décision dont j'ai par ailleurs demandé l'annulation le 3 juin 2014", écrit Mme Duchet. "Messieurs Juppé, Raffarin et Fillon ont été nommés à la tête de l'UMP sans qu'aucune règle interne ne soit respectée", accuse Julie Duchet dans son courrier que le Lab s'est procuré.

L'ordre du jour pas respecté. Ainsi, l'ordre du jour du bureau politique hebdomadaire de l'UMP du 27 mai, lors duquel Jean-François Copé a annoncé sa démission, a été modifié, ce qui contreviendrait au règlement intérieur de l'UMP. "Aucun vote n'était prévu et n'a été fait alors que le bureau politique délibère à la majorité des suffrages exprimés (article 23-4 des statuts du parti), conteste la militante UMP. "Les statuts du parti par l'article 24-5 précisent qu'en cas d'empêchement du président de l'union ou en cas de vacance de la présidence, celui-ci doit être remplacé par le vice-président délégué", Luc Chatel, ajoute la requérante.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

PRESSION - Triumvirat : Juppé pose ses conditions

UMP : menace juridique sur le triumvirat

ENQUETE E1 - L'UMP est au bord de la banqueroute

QUI DIT QUOI ? - L'affaire Bygmalion, cette patate chaude

SÉRIE - Les épisodes d'une tragédie politique