UMP : le mariage gay au programme ?

  • A
  • A
UMP : le mariage gay au programme ?
"La stratégie de l'évitement ne mène à rien et il est temps aujourd'hui pour notre famille politique de mettre un terme à celle-ci et d'ouvrir le mariage aux couples du même sexe", écrivent les 6 cadres de l'UMP@ MAXPPP
Partagez sur :

Six cadres de l'UMP ont signé une tribune en ce sens. Mais l'exécutif se méfie du sujet.

Alors qu’on ne les attend pas sur ce terrain, plusieurs cadres de l’UMP se sont exprimés en faveur du mariage homosexuel en signant une tribune dans le magazine l’Express. "La stratégie de l'évitement ne mène à rien et il est temps aujourd'hui pour notre famille politique de mettre un terme à celle-ci et d'ouvrir le mariage aux couples du même sexe", écrivent Sébastien Chenu, Samia Badat, Frédéric Bouscarle, Nathalie Fanfant, Stéphane Jacquot et David-Xavier Weiss. Une démarche observée avec une grande prudence du côté de l'état-major de l'UMP, selon les informations du Buzz politique d'Europe 1.

Pour les signataires de la tribune, "l'actualité récente, les clins d'œil appuyés du Front national vers l'électorat gay et les promesses électoralistes du candidat socialiste l'imposent". "Notre position est responsable, notre pays est désormais prêt à cette reconnaissance, il a évolué et une large majorité de Français y est favorable", jugent les six secrétaires nationaux. En revanche, ils jugent que l'"adoption" par les couples homosexuels "fait encore débat" et ne doit pour l'instant pas accompagner "la reconnaissance du mariage pour tous".

Copé parle d'une idée "tout à fait légitime"...

"Conscients et soucieux d'un projet de société intégrant cette légitime attente, nous souhaitons donc voir cette proposition figurer dans le programme de l'UMP et portée par notre candidat l'an prochain devant les Français", concluent-ils.

Interrogé sur cette initiative en marge de la convention nationale de l'UMP, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, l'a jugée "tout à fait légitime". "Cette proposition est parfaitement respectable, elle est dans le débat. C'est un sujet qui sera abordé dans la campagne présidentielle", a-t-il déclaré, tout en soulignant qu'il ne faisait "pas du tout l'unanimité" au sein du parti majoritaire. A la question de savoir comment lui-même se positionnait par rapport au mariage homosexuel, Jean-François Copé a préféré éviter de répondre en lançant : "c'est un débat politique qu'on aura le moment venu".

... l'Elysée reste sur la défensive

Car si l’UMP a entamé une série de conventions pour préparer son programme pour l’élection présidentielle de 2012, l’Elysée a fait passer une consigne claire à Jean-François Copé et Bruno Le Maire : toute polémique sur des sujets de société doit être évitée, selon les informations du Buzz politique d'Europe 1. En première ligne : la question du mariage homosexuel. La tribune des six secrétaires nationaux de l’UMP en faveur du mariage homosexuel n'a ainsi été tolérée que du bout des lèvres. Les six signataires sont peu connus, ne se présenteront pas aux prochaines élections législatives et que leur appel est "sans grande conséquence", dixit la direction de l’UMP.

Signe de l'extrême prudence ambiante : Benjamin Lancar, chef de file des Jeunes UMP, a été "invité" à retirer sa signature de cet appel.