UMP : Dati met son grain de sel

  • A
  • A
UMP : Dati met son grain de sel
@ MAXPPP
Partagez sur :

Elle n'exclut pas de présenter un trio de femmes pour la présidence du parti.

Une candidature si… Dans une interview au figaro.fr, Rachida Dati fait entendre sa petite musique dans le brouhaha autour de la désignation du futur patron de l'UMP. L'ancienne Garde des Sceaux, qui vient de créer un collectif de femmes élues au sein du parti, n'exclut pas qu'un trio issu de ce groupe se présente à la présidence de l'UMP, en novembre prochain.

"Nous sommes à ce jour 120 femmes élues. Nous formalisons des propositions que nous allons remettre à l'ensemble des candidats à la présidence de l'UMP", a expliqué lundi l'ancienne ministre de la Justice au figaro.fr. "Cela n'exclut pas toutefois qu'il y ait parmi nous un trio qui se présente si nos propositions ne sont pas reprises. Nous y réfléchissons", a précisé Rachida Dati.

Le collectif attend des changements sur la parité

Ce collectif, qui pourrait s'appeler "À droite… toutes!", selon l'ancienne ministre, attend les candidats au tournant sur plusieurs thématiques, comme l'éducation, la lutte contre la délinquance des mineurs ou encore la culture, en proposant un crédit impôt "culture pour tous".

La parité au sein de l'UMP sera aussi scrutée à la loupe. "Nous souhaitons que toutes les instances de l'UMP soient paritaires. Et en premier lieu, la commission nationale d'investiture (…) Plus globalement, c'est à une révolution des mentalités et des pratiques que nous devons assister au sein de notre parti", prévient Rachida Dati. En la matière, l'UMP est loin d'être exemplaire : le parti a présenté moins de 26 % de candidates aux dernières élections législatives.