UMP : dans la tête d'un scénariste
© REUTERS

POLITIQUE FICTION - Héctor Cabello Reyes a imaginé la fin de l'histoire. Décoiffant.

Le défi. Alors que le psychodrame de l'UMP ressemble à une histoire sans fin, Europe1.fr a mis la réalité sur pause et a demandé à Héctor Cabello Reyes d'imaginer quel pourrait être l'épilogue de ce feuilleton à rebondissements. Le scénariste du Concert, nommé au César 2010 pour "le meilleur scénario original", s'est prêté avec gourmandise à l'exercice de la fiction. Trahisons, manigances, coup de bluff : qui remportera la partie ? Bienvenue dans Au coin de la rue Cambronne.

2353511_zkillerjoe

Le pitch. Les deux frères ennemis Jean-François Copé et François Fillon se disputent la présidence du parti. Ni l'un ni l'autre ne sont prêts à céder. Mais, en coulisses, Nicolas Sarkozy est à la manœuvre. Pour le scénariste Héctor Cabello Reyes, cela ne fait aucun doute. L'ancien président tient le rôle principal dans Au coin de la rue Cambronne.

>>> Le scénario imaginaire d'Héctor Cabello Reyes

• Scène 1. Les hommes de l'ombre s'agitent

[Au 77, rue de Miromesnil, dans les bureaux de Nicolas Sarkozy] L'ancien président réunit ses conseillers de l'ombre. Brice Hortefeux et David Douillet sont de la partie. A l'ordre du jour : la zizanie à l'UMP qu'il faut entretenir. Encore et toujours. L'ancien chef de l'Etat donne ses consignes à ses lieutenants : ostraciser Jean-François Copé qualifié d'"autiste" et François Fillon, qui vire "anarchiste". Entre les deux hommes, les clashs s'intensifient. Les paroles irréparables aussi. Renvoyés dos à dos, les deux rivaux sont mis à l'écart du parti. Nicolas Sarkozy, dans le rôle du messie, met en place une instance collégiale à l'UMP. Avant de reprendre les rênes du parti, comme au bon vieux temps. "Dans le scénario, il faut entretenir l'idée de complot dans lequel Copé et Fillon sont enfermés. Sarkozy est le méchant, celui à qui profite le crime", insiste Héctor Cabello Reyes.

• Scène 2. Fillon et l'étrange conseiller de l'hôpital

[Dans la chambre où François Fillon est hospitalisé] L'ancien Premier ministre doit subir de nouveaux examens médicaux, après sa cheville cassée en Italie, l'été dernier. Monsieur S. vient alors à la rencontre de François Fillon. Les deux hommes ont, a priori, peu d'affinités. Opposé à la ligne du parti, ce conseiller de l'ombre a été écarté pendant la campagne de l'UMP. A sa sortie du centre hospitalier, Monsieur S. attend le député de Paris et lui propose de partager son taxi. C'est alors qu'il lui dévoile comment Nicolas Sarkozy a tiré les ficelles pour semer la discorde entre lui et Jean-François Copé.

 • Scène 3. Une réunion secrète entre Copé et Fillon

Cope-Fillon

[Dans une maison de campagne, isolée de tout] Après les confidences de Monsieur S., François Fillon décide de provoquer une rencontre avec son frère ennemi, Jean-François Copé. "Dans une situation où l'on ne connaît pas les cartes de l'adversaire, la meilleure façon de clarifier le débat, c'est le coup de bluff", souligne le scénariste Héctor Cabello Reyes. Bien entendu, le lieu est gardé ultra-secret. Rendez-vous est pris dans une maison de campagne sans prétentions, isolée de tout. Les deux hommes arrivent chacun dans leur berline, sans chauffeur. Parce qu'il n'a plus rien à perdre, François Fillon "balance" les infos qu'il a récoltées à Jean-François Copé. Les deux rivaux d'hier décident alors de s'unir pour détrôner Nicolas Sarkozy. Sans succès.

• Scène 4 : le retour de Villepin

villepin

© MAXPPP

Des fuites dans la presse sont alors organisées pour dévoiler le rôle de Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'Etat, redevenu président de l'UMP, se retrouve à son tour discrédité. L'implosion menace. Tel le Comte de Monte-Cristo, Dominique de Villepin réapparaît sur le devant de la scène et prend le parti. Il tient là sa revanche sur celui qui voulait le pendre à "un croc de boucher".

• Scène 5 : Dati veut la place de son amant Villepin

C'était sans compter sur Rachida Dati, qui entretient une liaison avec Dominique de Villepin. L'ancienne garde des Sceaux, amie d"hier de Nicolas Sarkozy, devient la principale conseillère du nouveau président de l'UMP. Rachida Dati n'a rien perdu de ses ambitions, elle vise déjà la tête du parti. Y arrivera-t-elle ? Réponse dans Au coin de la rue Cambronne II.