Trump : "Personne ne pourra plus me voler la victoire"

  • A
  • A
Trump : "Personne ne pourra plus me voler la victoire"
Donald Trump a fêté avec emphase son succès lors de la primaire de New York, mardi soir.@ John MOORE/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

Donald Trump et Hillary Clinton ont remporté haut-la-main les primaires de l'Etat de New York mardi. Et regardent déjà vers l'avenir.

Même si les chiffres définitifs n'ont pas encore été publiés, les deux favoris - Clinton côté démocrate et Trump côté républicain - ressortent largement victorieux des primaires de l'Etat de New York qui se sont déroulées mardi. Le rendez-vous, l'un des plus importants des primaires américaines après les "Super Tuesdays" de mars, était très attendu. 

"Personne ne pourra plus me voler ma victoire". Donald Trump, qui a cumulé plus de 60% des voix, a fêté son triomphe en montant sur scène au son de Frank Sinatra. Le milliardaire arrive en tête dans tous les districts de l'Etat : 26 sur 27. Seul Manhattan, où il réside ne l'a pas plébiscité. Conséquence de ce succès attendu : il devrait rafler au moins 90 des délégués en juin. "Personne ne pourra plus me voler ma victoire", a déclaré le candidat, lançant au passage un message à ceux qui espèrent toujours le bloquer lors de la convention de juillet. Avec un tel soutien populaire, il sera désormais difficile pour le parti républicain de l'écarter de l'investiture.

"Ce qui nous unit est plus grand que ce qui nous divise". Du coté des démocrates, Hillary Clinton s'est imposée. Elle récolte plus de 15 points d'avance sur son concurrent Bernie Sanders, qui avait remporté les sept dernières primaires. L'élan du sénateur semble désormais brisé : il lui sera désormais quasi impossible de rattraper son retard pour devenir le candidat démocrate lors de la prochaine élection présidentielle. Hillary Clinton regardait d'ailleurs d'ores et déjà vers novembre en appelant les partisans de Sanders à la rejoindre : "Ce qui nous unit est plus grand que ce qui nous divise", a-t-elle insisté.