Troisième jour de grave pollution en Chine

  • A
  • A
Troisième jour de grave pollution en Chine
@ Reuters
Partagez sur :

PHOTO - Le "smog" bloque, pour le troisième jour consécutif une métropole du nord-est de la Chine.

L'agglomération d'Harbin est toujours paralysée. Le "smog", un brouillard dû à la pollution, bloque pour le troisième jour consécutif cette métropole du nord-est de la Chine. Une pollution qui perturbe la majorité des activités économiques. Les écoles, l'aéroport et les autres réseaux de transports sont en effet fermés.

Le seuil de pollution, trente fois au dessus des normes. Tout en ayant baissé par rapport à la veille, la pollution atmosphérique atteignait encore un niveau dépassant de plus de trente fois le plafond préconisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Harbin, agglomération de plus de 10 millions d'habitants.

"On ne voit pas grand monde". "Le fog est moins grave qu'hier, mais c'est toujours dégoûtant", a déclaré une étudiante chinoise, Song Ting, 21 ans, jointe au téléphone depuis Pékin. Un ingénieur de 25 ans, Zhao Yang, a déclaré de son côté: "Hier, c'était le pire. On a mal quand on respire. On ne voit pas grand monde dans les rues et certains mettent trois masques avant de sortir".