Tribune de Nicolas Sarkozy : "c’est un cri de douleur"

  • A
  • A
Tribune de Nicolas Sarkozy : "c’est un cri de douleur"
Catherine Nay, journaliste politique@ EUROPE 1
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 21 MARS - L’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy a réagi à l’affaire des écoutes via une tribune dans le Figaro.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Vendredi 21 mars, vous avez été 74% à faire "Votre choix d’actu"  sur la tribune de Nicolas Sarkozy dans le Figaro de vendredi. Catherine Nay, éditorialiste politique sur Europe 1 réagissait dans Europe midi – Votre journal aux propos de l’ancien chef d’Etat. Les qualifiant de "cri de douleur", Catherine Nay a estimé "qu’il était allé trop loin mais les autres dans l’autre camp ont été trop loin avec lui" . Nicolas Sarkozy a en effet comparé les écoutes dont il a été l’objet aux méthodes de la Stasi. Elle relativise cependant en disant que "c’est une éruption et que comme toutes les éruptions elle va se calmer", et reconnaissant que l’ex-président "a extrapolé".



Tribune de Nicolas Sarkozy "c’est un cri de...par Europe1fr

Jeudi 20 mars, la grande voix d’Europe 1 avait déclaré au micro de Nicolas Poincaré que ces propos étaient ceux "d'un homme qui n'en peut plus", victime « d’un ras-le-bol. Si on se met à sa place, ce qu'il a subi depuis plusieurs mois est quand même hors norme".