Très ému, Cahuzac passe la main

  • A
  • A
Très ému, Cahuzac passe la main
@ Reuters
Partagez sur :

PHOTO - Jérôme Cahuzac s'est félicité que ce soit "son ami" Bernard Cazeneuve qui lui succède à Bercy.

"Bonne chance à toi". "Mon cher Bernard, mon ami Bernard, bonne chance à toi". Peu après 12h mercredi, Jérôme Cahuzac, la gorge nouée, a remis les clés du ministère du Budget à Bernard Cazeneuve. "Cette succession qui s'opère était la meilleure possible compte tenu des circonstances", a assuré le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici, présent lui aussi à cette passation de pouvoirs pour montrer la cohésion du gouvernement après la démission de Jérôme Cahuzac, la veille au soir.

Difficile de succéder à un ami. Bernard Cazeneuve et Jérôme Cahuzac ont rappelé, chacun à leur tour, les liens d'amitié qui les unissent. "Dans la journée d'hier, dont je crois que je me souviendrai quelque temps, la nomination de Bernard Cazeneuve fut de mon point de vue la seule bonne nouvelle", a ainsi confié l'ancien grand argentier de Bercy. "C'est difficile dans ces circonstances de succéder à un ami, mais c'est aussi une motivation", lui a répondu Bernard Cazeneuve, saluant "le sens de l'Etat qui a habité Jérôme Cahuzac dans ses fonctions".

Embrassades. Très ému, Jérôme Cahuzac a embrassé alors successivement son successeur, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Economie Pierre Moscovici et Benoît Hamon, ministre de l'Economie solidaire.