Tout est prêt chez les Sages pour Sarkozy

  • A
  • A
Tout est prêt chez les Sages pour Sarkozy
Le Conseil constitutionnel est prêt pour accueillir Nicolas Sarkozy.@ MAXPPP
Partagez sur :

Sa place autour de la table du Conseil constitutionnel a déjà été déterminée.

Son bureau est déjà prêt. Nicolas Sarkozy, qui quitte ses fonctions mardi matin, siègera au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu'ex-président. Jusqu'à lundi, toujours en fonction, il n'avait pas pris contact avec les Sages. Mais son bureau l'attend déjà, au premier étage, là où se trouve aussi celui de Jean-Louis Debré, le président du Conseil, et ceux des autres anciens chefs d'Etat, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac.

Quant à la question de sa place autour de la table du Conseil, elle a déjà été réglée. Nicolas Sarkozy prendra le fauteuil laissé vacant par Jacques Chirac il y a un an. En face de lui, Valéry Giscard d'Estaing. A sa gauche, Jean-Louis Debré.

Des relations tendues avec Debré

Cette configuration laisse espérer des photos savoureuses en perspectives, car entre Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Debré, très chiraquien, les relations ont longtemps été tendues. La censure de la taxe carbone par les Sages avait notamment provoqué la fureur de Nicolas Sarkozy en 2009, rappelle L'Express.

D'après un ami de Nicolas Sarkozy, cité par Le Figaro, Nicolas Sarkozy "va devenir le patron du Conseil constitutionnel". Une idée balayée du revers de la main par un autre proche du futur ex-président, tenant à déminer la situation. Le son de cloche est le même du côté du Conseil constitutionnel. Officiellement, les relations entre les deux hommes se seraient même normalisées depuis quelques temps.

Pour s'en assurer, il faudra attendre que le président sortant siège effectivement au Conseil constitutionnel. Ce qui ne se fera pas tout de suite, puisque Nicolas Sarkozy entend d'abord prendre quelques vacances.