Toussaint : Peillon a la solution

  • A
  • A
Toussaint : Peillon a la solution
Recadré par Jean-Marc Ayrault, le ministre de l'Education persiste sur l'allongement des vacances de la Toussaint.@ MAXPPP
Partagez sur :

Recadré par Jean-Marc Ayrault, le ministre de l'Education persiste sur l'allongement de ces vacances.

Le Premier ministre a beau avoir tempéré l'annonce de Vincent Peillon d'allonger la durée des vacances de la Toussaint, le ministre de l'Education nationale entend poursuivre sur cette voie. Il a précisé son idée et le calendrier de mise en oeuvre.

Deux semaines de vacances à la Toussaint, au lieu d'une et demie actuellement, c'est donc faisable. Pour Vincent Peillon, il suffit d'avancer la rentrée scolaire de septembre d'un jour et de retarder la fin de l'année au vendredi soir ou au samedi midi.

Alors que depuis plusieurs années, la rentrée des élèves en septembre se fait le mardi - le lundi étant consacrée à la rentrée des professeurs -, le ministre propose que les élèves retrouvent le chemin de l'école dès le lundi.  "C'est quand même plus logique", a-t-il estimé vendredi sur France Info. De même, alors qu'à la fin de l'année les vacances commencent le jeudi soir, il sera proposé qu'elles démarrent "un vendredi soir ou un samedi midi".

Cette proposition sera examinée par le Conseil supérieur de l'éducation les 20 et 28 juin prochains. Et la réforme pourrait être appliquée dès la rentrée, pour des vacances de la Toussaint rallongées dès le calendrier 2012-2013.