Tous les regards se tournent vers DSK

  • A
  • A
Tous les regards se tournent vers DSK
@ REUTERS
Partagez sur :

Sujet de plusieurs livres politiques, Dominique Strauss-Kahn et son entourage préparent la riposte.

De la crise actuelle en Grèce aux premiers remous autour de la présidentielle de 2012 : Dominique Strauss-Kahn est partout dans les médias depuis quelques jours. En se dévoilant, le patron du Fonds monétaire international s’expose aussi aux attaques. Une stratégie payante à long terme ?

Les attaques. Le livre ne doit sortir que le 10 mai, mais il fait déjà des vagues dans la presse. DSK. Les secrets d'un présidentiable est l’œuvre d’un anonyme, qui a choisi le pseudonyme de Cassandre et qui assure faire partie de l’entourage du patron du FMI. L’auteur décrit la création du "Gang", un "petit groupe de professionnels à la lisière de la politique et de la communication, chargé de faire élire en 2012" Dominique Strauss-Kahn, selon Plon. Quatre autres ouvrages sur DSK seraient en préparation d’ici à 2012.

La riposte. Pour répondre à "Cassandre", les quatre plus proches collaborateurs de DSK, Anne Hommel, Ramzi Khiroun, Stéphane Fouks et Gilles Finchelstein, ont envoyé une note de 11 pages pour démonter le "grossier plagiat" que serait DSK. Les secrets d'un présidentiable. "Il ne s'agit que de la reprise d'informations, véridiques ou erronées, qui ont déjà été publiées dans la presse, sur internet ou dans des livres, agrémentées d'innombrables inventions", assure la garde rapprochée de DSK.

Ce qu’en dit le principal intéressé. "A ce jour, j'ai l'intention de faire mon mandat" au FMI, mais "dans certaines circonstances, je pourrais me reposer cette question", avait glissé Dominique Strauss-Kahn en février dernier. "Je dirige une institution internationale. Je suis heureux de ce que je fais (...) Je crois, c'est peut-être un peu prétentieux, mais je crois qu'il est important pour l'économie mondiale d'avoir ce type d'institution qui marche bien. Je n'ai pas d'autre projet", a-t-il répété en avril dernier sur CNN.

Ce que disent les sondages. Dominique Strauss-Kahn est le candidat socialiste préféré des Français, selon un sondage BVA et Image et Stratégie pour Le Nouvel Observateur dévoilé mercredi. Avec 49% des voix, le patron du FMI devance largement Martine Aubry, 16%, et plus encore le trio François Hollande-Ségolène Royal-Bertrand Delanoë, crédité de seulement 9%.

Les limites. Pour Bruno Fuchs, le PDG d'Image et Stratégie, Dominique Strauss-Kahnn ne doit "pas se réjouir trop vite" car son bon score est une sorte de "prime à la fonction". Au FMI, il est porté par son costume de pompier pour l’économie mondiale. Son mandat court jusqu’en octobre 2012. Trop tard pour se présenter à la présidentielle ?