Touraine : "En 2015, personne ne sera à moins de 30 minutes de soins d'urgence"

  • A
  • A
Touraine : "En 2015, personne ne sera à moins de 30 minutes de soins d'urgence"
@ LCP
Partagez sur :

La ministre, invitée de l'émission PolitiqueS, a promis de s'attaquer à la "fracture sanitaire".

Invitée de l'émission PolitiqueS de Serge Moati sur LCP, en partenariat avec Europe 1 et Dailymotion, Marisol Touraine s'est exprimée sur plusieurs grands débats d'actualité. Reprenant un engagement de campagne de François Hollande, la ministre des Affaires sociales et de la Santé s'est formellement engagée à ce que "en 2015, personne ne [soit] à moins de 30 minutes de soins d'urgence" sur l'ensemble du territoire français. L'objectif est de résoudre la "fracture sanitaire" et les inégalités géographiques que connaît la France en matière de santé.

Après l'échec ce matin des négociations entamées entre les syndicats de médecins et l'assurance maladie, notamment sur les dépassements d'honoraires, la ministre a rappelé sa volonté de légiférer si une solution n'était pas trouvée avant lundi prochain 18h, date limite pour la fin des débats, tout en rappelant qu'il était "trop tôt" pour parler "d'échec".

Marisol Touraine a enfin réitéré ses critiques sévères à l'égard du mouvement des "médecins pigeons" : "Ce sont des  pigeons qui ont peur de se faire plumer", s'est-elle amusée, avant d'affirmer qu'il s'agissait là d'"un mouvement assez limité". Concernant leurs doléances, elle a soutenu qu'"un peu de décence ne fait pas de mal en ces temps de crise", avant de conclure : "Je ne sais pas s'ils sont riches mais le discours qu'ils tiennent n'est pas acceptable, c'est celui du laisser-faire" [...] Les Français ne comprendraient pas qu’on prête une oreille trop attentive à leurs revendications"