Toubon, Défenseur des droits ? Bartolone et Cambadélis ne sont pas pour...

  • A
  • A
Toubon, Défenseur des droits ? Bartolone et Cambadélis ne sont pas pour...
@ REUTERS
Partagez sur :

C'EST DIT - Le président de l'Assemblée nationale comme le patron de Solférino ne comprennent pas le choix de François Hollande.

"Si j'avais été président…" L'éventuelle nomination de Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits, souhaitée par François Hollande, continue de susciter des interrogations au sein de la majorité. "Si j'avais été président de la République, je n'aurais pas proposé Jacques Toubon", a déclaré dimanche Claude Bartolone lors de l'émission "BFM Politique" BFMTV/Le Point/RMC. "Ce nom est avancé, la commission des lois va se réunir, elle aura à poser des questions à Jacques Toubon pour connaître exactement quelles sont ses motivations et les positions qu'il aura à prendre. Je n'oublie pas un certain nombre de déclarations qu'il a eu l'occasion de faire sur l'homophobie, et on sait la discrimination que cela représente pour un certain nombre de Français", a conclu le président de l'Assemblée nationale.

"Quelques lettres de noblesse". De son côté, Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, invité de "Tous politiques" (France Inter/Le Parisien/France 24), interrogé sur cette proposition, a répondu : "je ne suis pas choqué qu'un homme de droite soit Défenseur des droits", mais "Toubon Défenseur des droits, j'avoue que j'ai été un peu interrogatif, c'est le moins qu'on puisse dire". "M. Toubon, dans le domaine du respect des droits, a quelques lettres de noblesse, que ce soit sur les femmes sur l'IVG ou les prises de positions qu'il avait développées lorsqu'il était ministre de la justice", a rappellé le patron de Solférino.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

VU SUR TWITTER - Toubon, Défenseur des droits ? Le web sort les dossiers

PORTRAIT - Dominique Baudis, mort d'un hyperactif