Thévenoud bientôt exclu du groupe PS ?

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ex-secrétaire d'Etat au Commerce extérieur ne veut pas démissionner de son poste de député de Saône-et-Loire.

L’INFO. Plusieurs ténors de la droite ont appelé Thomas Thévenoud, ministre écarté du gouvernement la semaine dernière pour avoir oublié de payer ses impôts, à démissionner de son poste de député de Saône et Loire. Martine Aubry en a fait de même sur Europe 1, dimanche. Mais l'ex secrétaire d'Etat au Commerce extérieur s’accroche à son mandat. Sauf que selon les informations d’Europe 1, il devrait être exclu du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Jean-Christophe Cambadélis, patron du PS, l'a quant à lui convoqué. Ce dernier a accepté le rendez-vous qui devrait avoir lieu mardi ou mercredi", indique le parti dans un communiqué.

>> A LIRE AUSSI - Thévenoud évoque "une négligence" à propos de ses déboires fiscaux

La sortie d’Aubry agace. Dimanche soir, l’affaire semblait entendue pour les barons du Parti socialiste. En écartant immédiatement Thomas Thévenoud du gouvernement, "Manuel Valls a tranché, lui, de manière nette et précise. Il y  a une logique",  assurait l’entourage du Premier ministre. En revanche, les déclarations de Martine Aubry ont plus de mal à passer. "Elle se fait une virginité à bon compte, mais elle abîme la parole politique", s’agace un cadre du parti. Ce bon connaisseur de l’Assemblée nationale sait bien que personne ne peut forcer un député à démissionner. La seule possibilité de sanctionner Thomas Thévenoud – en attendant que la Haute autorité sur la transparence soit saisie - , c’est de l’exclure du groupe socialiste.

>> A LIRE AUSSI - Qui est Matthias Fekl, le remplaçant de Thévenoud ?

Thévenoud va se faire un peu oublier. Pour l’exécutif, conserver l’éphémère secrétaire d’Etat dans l’hémicycle est (presque) une bonne nouvelle. Car avec une majorité si courte – sans oublier les députés frondeurs -, imaginer une élection législative partielle en Saône-et-Loire, et une probable défaite du candidat socialiste choisi, serait catastrophique. Mardi, comme tous ses camarades élus, Thomas Thévenoud pourra donc faire sa rentrée. Un député, à qui l'éphémère secrétaire d'Etat a parlé au téléphone, confie qu’il a à l’intention d’attendre un peu pour laisser retomber la pression avant de se présenter de nouveau à l’assemblée.