"Taxe carbone" : la parade de Hollande

  • A
  • A
"Taxe carbone" : la parade de Hollande
@ MaxPPP
Partagez sur :

INFO E1 - La "taxe carbone" sera compensée par une baisse de la TVA sur les travaux d’isolation.

Le contexte. Les Verts attendent François Hollande de pied ferme. Le chef de l’État ouvre vendredi la deuxième conférence environnementale de son quinquennat. Et en cette période où le gouvernement parle beaucoup de "pause fiscale", il doit se délivrer à un exercice délicat : satisfaire Europe-Ecologie-les Verts sans donner l'impression aux Français qu'on leur impose de nouveaux impôts.

>> A LIRE AUSSI : le programme de la Conférence environnementale

La taxe va être compensée. Le président va dévoiler les contours de la contribution énergie climat, une nouvelle taxe sur les produits pétroliers qui devrait rapporter entre 300 et 500 millions d’euros dès 2014, et jusqu’à qu’à quatre milliards d’euros en 2016. L'idée, c'est de taxer le CO2 à 7 euros la tonne, soit 2 centimes de plus sur un litre d'essence. On paiera donc demain comme aujourd'hui 61 centimes de taxe au litre, dont 2 centimes de "taxe verte".

Et la "pause fiscale" dans tout ça ? François Hollande a trouvé la parade : il va expliquer que le gouvernement compensera cette taxe carbone par une baisse de la TVA sur les travaux de rénovation thermique. Dit autrement : le président va annoncer une redistribution de la taxe à tous ceux qui font des travaux d’isolation. Ces derniers devraient bénéficier d’une TVA à 5% au lieu de 7% aujourd’hui. Il pourrait également y avoir d'autres compensations, comme un chèque énergie ou une nouvelle prime à la casse.

>> A LIRE AUSSI : Ne l'appelez surtout pas "taxe" carbone

Le diesel pas concerné. Il n’y aura donc pas d’augmentation globale des prélèvements, mais ceux qui polluent paieront plus, et ceux qui isolent leurs logements paieront moins. Le diesel ne sera pas touché par cette augmentation des taxes sur les produits pétroliers. Du moins en 2014, histoire de ne pas se fâcher avec les écologistes juste avant les municipales.